Aimez-vous la lecture ?

Publié par

Partout dans le monde, la Nuit de la Lecture propose des manifestations autour du livre et de la lecture. A Alexandrie, le 19 janvier, une soirée lecture à haute voix était proposée par le groupe de lecture de l’IFE.

La lecture à haute voix permet de faire entendre les livres. Elle est un moyen de partager des textes, de donner envie de lire, de guider les auditeurs vers des écrits inconnus. Elle passe par une technique vocale : pour bien partager, il faut bien lire !

En proposant d’abord un atelier public de lecture, l’Institut français a permis de livrer quelques recettes de lecture à haute voix. S’il faut résumer, la méthode est de : lire lentement, projeter sa voix, articuler, savoir respirer, donner de l’expression aux textes, se mettre dans la position de lire pour autrui… cela paraît simple, mais on s’aperçoit qu’il faut une pratique pour réussir l’exercice.

Après cette séance, les lecteurs -des enseignants, des étudiants, et aussi des étudiants de l’université Senghor très en verve- ont proposé un récital de textes, accompagnés par le oudiste Morsi Yakout. Victor Hugo était à l’honneur, à côté d’autres auteurs (à signaler le beau texte de Delphine Miniou, extrait des Passeurs de livres de Daraya). La soirée s’est achevée par la lecture collective d’un texte de l’écrivain Max Aub : Crimes exemplaires, ou les différentes manières de bien tuer son prochain…

Emad El Shreif


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s