La rentrée à l’Institut français… des cafés et des lettres

Publié par

L’IFE d’Alexandrie a ouvert sa saison d’automne avec deux grandes expositions : Les cafés d’Alexandrie, vus par Julien Solé. Et l’art de la typographie arabe, retracé dans un beau parcours proposé en partenariat avec la Bibliotheca Alexandrina.

Avant son exposition, Julien Solé animait un atelier au Teatro, partenaire de l’événement.

L’exposition TYPOGRAPHIAe ARABICAe a été proposée par la Bibliotheca Alexandrina et l’Institut français d’Égypte dans le cadre de l’Année culturelle France-Egypte. Exceptionnelle par sa richesse, elle revisite plusieurs siècles de création typographique : affiches du monde arabe d’Alger à Beyrouth pendant les années 1970-1980, histoire de la lettre arabe imprimée du XVI au XXIème siècle, et une sélection de créations graphiques d’artistes contemporains.
L’exposition est complétée par une sélection de documents issus de l’exceptionnel fond de la Bibliothèque des livres rares et du Centre des Écrits et Écritures de la Bibliotheca.

Mustapha El Feki, Directeur général de la Bibiotheca, visitant l’exposition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s